Vous êtes ici : Accueil > Meilleur Antivirus > Microsoft ne réussit pas à certifier son antivirus

Microsoft ne réussit pas à certifier son antivirus

Microsoft ne réussit pas à certifier son antivirus Décidément, Microsoft a du mal à faire certifier son antivirus, toujours jugé peu efficace par les tests de l’institution AV-Test. Pour rappel, Microsoft Security Essentials s’était vu retirer sa certification AV-Test à la fin de l’année 2012. Quelques mois après, Redmond se voit encore infliger un revers avec le refus de certification émanant du site AV-Test.org. Cette fois-ci, MSE se retrouve au pas de la porte avec Forefront Endpoint Protection un autre module de protection de l’éditeur. Face à cette fâcheuse situation, Microsoft relativise les choses en annonçant que ses faibles notes ne mettent pas en danger ses nombreux utilisateurs.

Les antivirus de Microsoft peinent vraiment à obtenir leurs certifications, à en croire les notes qu’ils ont obtenues lors des derniers tests réalisés par AV-Test.org. Leurs efficacités sont à maintes reprises remises en question. Ce spécialiste indépendant ne prend aucun risque en refusant de certifier deux des produits Microsoft, à savoir, Security Essentials et Forefront Endpoint Protection. Les versions pour Windows 7 de Security Essentials (4.0 et 4.1) ainsi que celle de Forefront Endpoint Protection 2010 n’avaient pas obtenu des résultats favorables pour obtenir leurs certifications AV-Test.

Les notes attribuées aux produits antivirus de Microsoft sont relativement faibles selon les informations données par AV-Test, par exemple 1,5/6 seulement en matière de protection. On recense un taux de détection très bas qui laisse échapper près de 10% des malwares récents. Cette fois-ci, Microsoft sort ses gants pour se défendre auprès de ses millions d’utilisateurs depuis son blog officiel. Pour ce faire, l’éditeur se base notamment sur les résultats d’examen réalisé en interne qui révèle que seul 0,0033% des utilisateurs d’Essentials Microsoft Security et de Microsoft Forefront Endpoint Protection ont été victimes des malwares ou des virus non détectés par les tests.

Les utilisateurs Windows 8 devront donc reprendre leurs calmes sans pour autant négliger la sécurité de leurs ordinateurs. Rappelons que ce nouvel OS signé Microsoft s’équipe par défaut de Microsoft Security Essentials installé dans son Windows Defender.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Microsoft ne réussit pas à certifier son antivirus

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.